Pages Menu
Rss

Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page

Categories Menu

Publié par le 23 Jan, 2019 dans Partir Madagascar | 0 commentaire

Visiter Madagascar autrement

Visiter Madagascar autrement

Madagascar est une île située dans l’Océan Indien. A la terre rouge, elle suscite mille fantasmes pour être un lieu de découvertes et de voyages. Il serait très difficile de ne pas tomber amoureux de cette destination où tout se combine pour donner plaisir. Ainsi ,son climat, sa faune, sa flore, ses paysages et sa population font tout son charme. Les touristes y trouveront de tout : le sport, les activités culturelles, les parcs, les plages… Madagascar possède une personnalité unique en son genre, à travers sa langue, sa gastronomie et son histoire . Cette île vibre au rythme des minibus, qui sillonnent l’île du Nord au Sude, de l’Est à l’Ouest. A travers des randonnées, trekkings et autres promenades à pied, Madagascar propose près de 5500 km de côtes. Elles comportent des plages immenses, des côtes rocheuses à perte de vue, des paysages paradisiaques. Généralement, la visite de l’île commence par sa capitale, Antananarivo. C’est l’une des villes les plus dynamiques d’Afrique. Cette ville propose de nombreux sites historiques, architecturaux et culturels, pour ne citer que ses 12 collines. Ainsi, les touristes ne manqueront pas de visiter le château de la Reine à travers ses jardins. Avec un guide, la visite ne sera que plus enrichissante , pour apprendre plus sur l’histoire du pays. Aussi, visiter Madagascar signifie passer par l’île de Nosy Be. Nosy Be se décline en la plus grande et la plus belle station balnéaire de Madagascar. Elle se situe au large de la côte Nord-Ouest. Un tel sejour à Madagascar sera inoubliable à travers les plages de Nosy Be, tellement idéales pour se baigner. En effet, elles s’étalent de manière progressive et restent peu profondes à des kilomètres dans l’eau. Ce sont des plages paisibles, décorées de pirogues abandonnées dans le sable. Un circuit le long de l’Allée des baobabs est également incontournable. Cette fameuse avenue des baobabs n’est autre qu’un groupe de baobabs, bordant la route de terre entre Morondava et Belon’iTsiribihina. Morondava se trouve dans la région de Menabe, dans l’ouest de Madagascar. L’allée est constituée d’une rangée d’environ 20 à 25 baobabs, sur un chemin de terre de 260 mètres au milieu des pâturages. Pour arriver à Morondava, il est possible d’emprunter la route, l’avion ou la mer. En voiture, il faut s’armer de patience pour faire 9 heures de route, sur 600 km.

Les parcs nationaux de l’Isalo, Ranomafana…

A Madagascar, le Parc national de l’Isalo est le plus visité. Souvent surnommé Jurassic Park, il exhibe un des paysages les plus magnifiques de l’île. Il se caractérise par des formations de grès ruiniformes érodées. Elles datent de la période jurassique. Le paysage est décoré de canyons profonds, de forêts riveraines, d’oasis bordées de palmiers, de forêts de tapia… Ce serait le meilleur endroit pour observer les lémurs catta (soit les lémuriens à queue annelée) et les sifaka. L’endroit est un lieu sacré pour la tribu Bara, qui y a placé leur site funéraire, facilement identifiables par les monticules de minuscules pierres placées dans des crevasses sur la roche. Aussi, les touristes doivent aussi passer par le Parc national de Ranomafana, l’un des parcs les plus connus et les plus importants de l’île. Il a été créé en 1991, faisant suite à la découverte en 1986 du lémur bambou doré. Pour les amateurs de belles plages, à part Nosy Be, il y a celle de Belo sur Mer. Les touristes peuvent se détendre à loisir tout en admirant les pirogues qui vont et viennent à la pêche. Ils peuvent aussi voir de près les salines et les charpentiers marins qui fabriquent des goélettes, selon un modèle du XIXème siècle. Une autre destination à ne pas rater est l’île aux Nattes. Elle se situe au Sud de l’île de Sainte Marie, pour être un réel petit paradis à Madagascar. Elle comporte des sentiers de randonnée et de belles plages. Quand c’est la saison, elle permet de profiter d’un spectacle unique des baleines à bosse.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *