Pages Menu
Rss

Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page

Categories Menu

Partir Mali

Le Mali se dessine dans un paysage qui défie le réalisme : un contraste de paysage à la fois hostile et harmonieux, un kaléidoscope de couleur mêlant le bleu d’azur des zigzagues du Niger et l’émeraude des palmeraies du Baoulé. Ce joyau subsaharien est tellement fantasmagorique que l’on se croirait être dans l’utopie du globetrotteur. Vous êtes à peine arrivé que l’appel du désert de Gourma vous murmure déjà à l’oreille. La première image qui vient à l’esprit reste inévitablement Toumbutctu et ses ensorcelantes montagnes de sable rouge. N’êtes-vous pas impatient de pousser les portes du Sahel ? De partir à l’assaut de la gigantesque Duna Rosa ? De rejoindre le cortège de ces cavaliers du désert, si fiers du haut de leur chameau ?

Ah, le Mali, là où tout n’est que couleur à outrance ! Au-delà de cet horizon polychrome, le romantisme flirte avec un air de jamais vu. Mopti, la Venise malienne à l’allure royale, vous submerge d’émotions sans nul mot pour les décrire. Tel un château fait de terre crue, la mosquée de Djenné avec son architecture phénoménale en Adobe ressemble à une invitation muette à la révérence. Vous n’êtes pas au bout de vos surprises, un peu plus au sud-ouest de là s’élève la falaise de Bandiagara. Au pays Dogon, l’art de l’illusion vous en mettra plein la vue à travers les curieuses maisons troglodytes sculptées dans les entrailles des montagnes.

Un voyage au Mali reste une aventure unique à vivre et à partager. Vous avez bien raison de vouloir vous attarder à Bamako. L’effervescence de la capitale malienne se lit d’un premier regard sur le marché rose. Avant de reprendre la route, il vous faut absolument découvrir les chutes de Gouina si ce n’est que pour un court instant d’émerveillement sous le suave parfum de paix qui badigeonne les lieux. Enchanté par le côté très nature de Siby, vous serez également épris par le charme artificiel du lac de Sélingué.