Pages Menu
Rss

Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page

Categories Menu

Publié par le 5 Avr, 2017 dans Partir Vietnam | 0 commentaire

La Fête de temple de Hon Chen à Hue

 

A côté des  fêtes connues au janvier lunaire, la fête au mars lunaire attire aussi beaucoup d’attention des touristes  dont on ne peut pas rater la fête du temple Hon Chen  à Hue dédié  à Po Nagar0 la divinité protectrice de l’ancien royaume de Cham surnommé Thien YAN a pour les vietnamiens. Cette fête se déroule  dans  deux jours  2-3 mars lunaire avec des rituels traditionnels annuels.

Le temple Hon Chen est ensemble  d’environ 10monuments situés à  la montagne Ngoc Tran, le village de Ngoc Ho,  la ville de Huong Tra, la province de Thua Thien – Hue.  Cette montagne a été nommée la montagne  Chen Ngoc( la montagne de bol)  ) car il existe d’un endroit  creux comme un bol.  Selon la légende, le nom du temple Hon Chen signifie le bol restitué, ce nom associe à la légende du roi Minh Mang  qui laisse tomber le bol à la rivière des Parfums, et puis, une tortue  flotte à la surface de l’eau et  retourne le bol au roi.

La cérémonie à Hon Chen  se déroule solennellement à la ville de Hai Cat. Avant la fête principale, on organise  une procession en l’honneur de tous les  génies au temple. Ensuite, c’est la  procession en l’honneur de Po Nagar dans la rivière des Parfumes, on prend le bateau pour aller de  temple Hue Nam à la maison commune Cat Hai.  Les bateaux  sont assemblés en pair et  décorés  par des bougies et des drapeaux colorés.  On  apporte l’autel des divinités, la chaise à porteurs  et des autres objets : drapeau, l’éventail, parasol…. Les chants folkloriques, le hầu đồng (La croyance en les Déesses-Mères des Trois mondes) se passe toute la nuit. Le matin suivant, on fait la cérémonie principale au temple, on  rentre au temple Hon Chien, l’activité finale de la fête est la libération des animaux et le lâcher de lanterne.

Les offrandes y sont extrêmement nombreuses: faux billets, papier, fruits, poissons et oiseaux qu’on relâche pour l’occasion. Tout n’est pas perdu pour tout le monde, de nombreux enfants viennent récupérer ce qui est consommable. Comme les autres croyances, le culte  à Po Nagar  au temple Hon Chen a contribué à  s’orienter l’homme  vers une vie  meilleur, on sait distinguer le bien et le mal, aide les pauvres. Ce festival traditionnel a rapproché tout le monde, souligne l’identité culturelle du Vietnam. Au cours des dernières années, la fête Hon Chen a été restaurée avec des mœurs traditionnelles de la culture folklorique.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *