Pages Menu
Rss

Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page

Categories Menu

Publié par le 20 Déc, 2018 dans Partir Maroc | 0 commentaire

Marrakech : Un œil sur la modernité.

Marrakech : Un œil sur la modernité.

Pendant votre séjour à Marrakech deux parties distinctes vous paraîtront intéressantes. La ville nouvelle, se composant du fameux Guéliz le centre-ville commercial et l’Hivernage.L’autre partie est la Médina, la ville ancienne, qui regroupe la totalité de monuments historiques, les palais, les anciennes écoles coraniques et autres.

Avant de commencer notre découverte, il est nécessaire de rappeler que Marrakech est une grande ville, dans laquelle le déplacement peut s’avérer malaisé. Il est conseillé donc de recourir au transport touristique, et pour plus de liberté durant votre voyage optez pour la location de voiture à Marrakech.

L’ancienne Médina :

Cette dernière est la principale attraction de la ville de Marrakech. En marchant dans Jamaa-El-Fna, vous pourrez apercevoir les palais historiques d’El Bahia et El Badia. La mosquée El Koutoubia ainsi que El Mouassine sont très proches de la fameuse place. La mosquée El Mouassine fait partie d’un complexe portant le même nom, à côté d’une fontaine, un Hammam et un Méderasa. Un édifice témoignant le passage de la dynastie Almohade. La fontaine quant à elle, a été construite à l’époque des Saâdiens au centre de la mosquée. Pas si loin de là, un autre monument religieux qui fut érigé sous l’ordre de Ali Ben Youssef un des Sultans Almoravides, la Quobba ou coupole Almoravide. C’est d’ailleurs le dernier vestige de sa dynastie.

L’autre facette de Marrakech :

Loin du charme fascinant de la Médina, les quartiers de la ville nouvelle de Marrakech sont très peu appréciés des visiteurs de la ville. Prenons un peu de temps pour en faire une idée et apprendre à admirer ce que la ville nouvelle a à offrir.

Quand on entend « ville nouvelle », on a toujours tendance à penser au fameux quartier « Guéliz ». De par son aspect moderne qui se manifeste dans l’abondance des sièges des banques et des entreprises ou les bâtiments et les magasins de luxe, Guéliz a un autre côté méconnu de ses visiteurs.

Commençant par le musée berbère d’Yves Saint Laurent. Un musée mettant en avant la culture berbère marocaine en toute sa splendeur, en exhibant des pièces d’œuvre de l’artisanat berbère telle les bijoux, tableaux, meubles et vêtements. Juste à côté du musée, se trouve le célèbre jardin de Marrakech. Ce n’est pas surprenant que le jardin Majorelle soit très prisé des marrakchis et des touristes. Son architecture jonglant entre mauresque et l’Art-Déco et ses arbres et plantes de différentes origines lui donnent un charme très particulier. Ce qui explique encore son charme unique est le fait que Jacques Majorelle y a investi quarante ans de sa vie pour devenir ce chef-d’œuvre qui vit de 1962 jusqu’à nos jours.

De l’autre partie de la ville se situe l’Hivernage, le deuxième quartier constituant la ville nouvelle. Dans ce quartier se trouve le Théâtre Royal, un bâtiment majestueux conçu par Charles Boccara. Le théâtre a ouvert ses portes en 2001 pour accueillir plusieurs festivités durant toute l’année. D’ailleurs, c’est la principale salle de spectacles de la ville, proposant différentes pièces de théâtre et de grands Opéra. Ce vestige représente l’emblème artistique, culturel et architectural de Marrakech.

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *