Pages Menu
Categories Menu

Publié par le 17 Jan, 2020 dans Partir Chili | 0 commentaire

Bien préparer son voyage au Chili

Bien préparer son voyage au Chili

Pour vos prochaines vacances, avez-vous choisi le Chili ? Est-ce votre premier séjour sur les terres chiliennes ? Ne paniquez pas, retrouvez à travers ce mini-guide quelques conseils pour bien préparer ce voyage.

Vous n’êtes pas encore convaincu ?

On peut comprendre que certains voyageurs ont peur d’aller vers des terres inconnues. Notez que le pays des Poètes est une destination qui gagne de plus en plus de la popularité auprès des globetrotteurs. Ils le choisissent pour diverses raisons comme la richesse de son patrimoine culturel et ses paysages variés. Il ne faut pas non plus laisser de côté sa faune et sa flore ainsi que sa gastronomie. Une fois sur place, peu importe vos exigences, vous trouverez des activités à vos goûts. Dans tous les cas, ce voyage au chili promet d’être unique et inoubliable.

Quand partir ?

Si vous avez déjà une date pour ce séjour, ne vous inquiétez pas : vous pourrez partir au Chili comme vous l’avez prévu. Comparé à ses voisins d’Amérique du Sud, ce pays connaît des variations climatiques extrêmes, ce qui s’explique en partie par son étendue qui du nord au sud fait près de 4 300 km. Si vous avez déjà des dates pour ces vacances au Chili, il faudrait tout simplement bien choisir la ville où vous allez déposer vos valises pour en profiter pleinement.

On vous recommande par exemple, le nord du Chili pendant l’été austral qui s’étale de décembre à mars. Un séjour au centre du pays, notamment à la capitale serait plus agréable au printemps et en automne. Si vous comptez visiter le sud et la Patagonie, essayez de caler vos vacances entre la fin de novembre et le début de mars. Sur l’île de Pâques, le climat est plus clément de novembre à mai. Notez qu’au pays des Poètes, les saisons sont inversées par rapport à l’Europe : ceci dit que sur les terres chiliennes, vous serez au froid en juillet et sous le soleil en janvier.

Les préparations administratives pour l’entrée au Chili

De ce côté-là, il n’y a pas beaucoup à faire si la durée de votre séjour n’excède pas les 90 jours. Un ressortissant français n’aura pas besoin de visa, mais il devra avoir en sa possession un passeport valide durant au moins six mois après la date d’entrée sur le territoire chilien. Le pays des Poètes s’étale tout de même sur plus de 750 000 km² et ceux qui sont en soif de découverte pourront y séjour plus de trois à condition d’avoir un visa long séjour. Ce document est délivré par le Consulat général du Chili en France.

Pour ce qui est du côté médical, il n’y a aucun vaccin obligatoire. Cependant, on vous recommande de vous faire vacciner contre le DT-Polio, les hépatites A et B ainsi que la typhoïde. Si vous ne vous sentez pas rassuré, vous pouvez toujours passer chez votre médecin traitant pour parler des précautions sanitaires que vous devez prendre par rapport à ce voyage au Chili.

A faire et à visiter au Chili

Si vous séjournez dans une ville dans le nord du pays, vous ne devez même pas vous poser la question « que voir au Chili ? », car la réponse est presque évidente : le désert d’Atacama. Il a une réputation internationale pour ses paysages lunaires et son ciel étoilé sans nuages. Comme vous allez atterrir à l’aéroport international Arturo-Merino-Benitez, il serait dommage de zapper la capitale. Restez-y au moins une journée pour faire un tour dans ses grands musées et pour voir ses impressionnants monuments. Pour ces vacances, essayez de mettre dans votre planning Valparaiso. C’est la seconde ville du Chili et elle est située au bord de la mer. Il ne s’agit pas de n’importe quelle ville balnéaire, car elle est inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco. Organisez-vous pour ne pas manquer les plages, les fresques, le marché aux poissons et les galeries.

Pour les passionnés de road-trip, il faudrait prendre la direction du sud depuis la capitale. Vous pouvez même poursuivre le voyage jusqu’à Patagonie. Avant d’y arriver, vous allez passer par Chiloé, Puerto Varas et Pucon. Cette région est également le paradis des amateurs de randonnée et de sports extrêmes. Lorsqu’on pose la question « que faire au chili ? », on peut aussi vous répondre un trek de quelques jours dans le parc national de Torres del Paine à Puerto Natales. C’est ici que vous pourrez vous retrouver devant un paysage à couper de souffle et éventuellement faire la rencontre de guanacos et de condors. Si vous n’êtes pas un grand sportif ou si vous tenez à votre confort, on peut très bien visiter cette réserve naturelle en une journée.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *