Pages Menu
Rss

Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page

Categories Menu

Publié par le 21 Fév, 2017 dans Partir Madagascar | 0 commentaire

Découvrir la deuxième plus grande baie au monde, située au Nord de Madagascar

Le Grand Nord de Madagascar est un secteur qui propose de nombreuses visites touristiques avec notamment :

-les parcs nationaux tel que : Ankarana (formations rocheuses coralliennes), la montagne d’Ambre (massif volcanique recouvert d’une forêt luxuriante tropicale, il est possible d’y voir le plus petit caméléon au monde)

DSCF8132

 

-les parcs locaux tel que : mer Emeraude (site paradisiaque en eau peu profonde), montagne des Français (magnifique panorama de baie de Diégo), Tsingy rouge (unique en son genre avec marne de calcaire et de grès)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

-les sites très appréciés tel que les 3baies (randonnée sur un sentier le long de l’océan indien), Ramena (le village de pêcheur avec sa plage de sable blanc),

DSCF7907

-ainsi que ceux moins fréquentés, hors tours opérateurs, à couper le souffle pour leurs beautés, Ampasindava (canal Mozambique avec la réserve marine Nosy Hara), Abakao (plage paradisiaque au bout du monde avec son sable blanc), baie de Rigny et île aux Baobabs.

Diégo-Suarez ou Antsiranana est la plus grande ville au nord de Madagascar, on y retrouve des maisons coloniales, ainsi que quelques monuments. La population est souriante, accueillante.

La baie de Diégo-Suarez et son pain de sucre est la 2ième plus grande au monde, après Rio,

Le soir la ville est animée aussi bien par ses restaurants, ses bars et discothèques.

On retrouve un large choix d’hébergement en fonction des bourses et attentes.

Les opérateurs touristiques sont nombreux et permettent de faire une sélection en fonction de son budget. Certains circuits se font automatiquement en 4×4, d’autres peuvent être fait en 4l,

les déplacements en ville pendant longtemps se faisaient aussi en taxi 4l, « d’où son surnom la ville de la 4l », aujourd’hui ils sont en majorité remplacés par les touc-touc.

Comment venir à Diégo-Suarez ? par l’aéroport national, ou en Taxi brousse.

Bifaco

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *