Pages Menu
Rss

Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page

Categories Menu

Publié par le 10 Août, 2018 dans Partir Madagascar | 0 commentaire

Voyage à Madagascar: les 10 meilleurs choses à manger lors de d’une petite faim à Madagascar

Voyage à Madagascar: les 10 meilleurs choses à manger lors de d’une petite faim à Madagascar

Lors de votre séjour à Madagascar, vous vous apercevrez que les malgaches ont très souvent quelque chose dans la bouche. En effet, ils adorent grignoter. Dans cet article vous allez découvrir les 10 choses à tester lorsque vous aurez une petite faim pendant votre voyage à Madagascar.

1- Le « mofo gasy » ou le pain malgache

Ce pancake malgache de couleur blanche et de forme bombée, est à base de farine de riz mélangé avec du sucre et frit dans un « tavi-mofo » (moule à pain). Habituellement, les malgaches les consomment pour le petit-déjeuner ou le goûter, avec du café local ou du thé. Pour ceux qui préfèrent le salé, demander alors le « ramanonaka ». C’est un « mofo gasy » salé et frit au lard.

Le « mokary » est le « mofo gasy » des côtes. Seulement, il contient du lait de coco. Mais vue l’évolution, de nos jours il y a des mokary au chocolat, à la vanille et même aux fromages.

2- Le « mofo sakay » ou le beignet de piment

Ce beignet, croustillant quand il est chaud, est enfaîte un piment farci à la viande hachée ou alors à la purée de pomme de terre. Parfois, le piment peut être remplacé par des poivrons. Avis aux amateurs de piquant !  Il existe aussi les « mofo légumes », qui eux ne pique pas. C’est aussi un beignet composé de plusieurs sortes de légumes.

3- Le « mofo baolina » ou le pain ballon

Comme son nom le décrit, c’est un pain rond, sucré, qui fait la taille d’une paume de main. Ce pain est à base de farine, d’œuf et de lait. Il se consomme comme le « mofo gasy » au petit-déjeuner ou pendant le goûter. Ce pain se trouve rarement sur les côtes de l’île, mais on le retrouve fréquemment dans la région des Hauts Plateaux.

4- Le « pakopako »

Si les « mofo baolina » sont les spécialités des hauts plateaux, le « pakopako » en est la spécialité des côtes. C’est une galette fine à base de farine et assaisonné par un peu de sel. Il se consomme avec des achards ou peut se consommer avec des « masikita » (des brochettes de viande). Il se mange chaud alors n’hésitez pas à demander qu’on vous le réchauffe.

5- Les bananes à double facettes

Il existe deux façons de cuisiner la banane : le « mofo akondro » qui est une banane plongée dans une pâte de farine et directement frit.

La banane frit et le barbecue de banane. Pour la banane frit, dès que la peau est enlevée, on l’a fait frire immédiatement. C’est aussi le cas pour le barbecue de banane. On assaisonne la banane avec du sel et du poivre puis on la met directement sur le barbecue, sans huile. Ce sont surtout des plats que l’on retrouve sur les côtes de l’île.

6 –  Les « Sambos »

Les sambos ou « samoussa » dans d’autres pays, sont farcis pour la plupart du temps de viande zébu ou de poisson, avec de l’oignon. Souvent très bien assaisonné, le sambos est un aliment que l’on retrouve de partout à Madagascar. Il se mange surtout à l’apéro ou bien on peut le manger comme plat principal.

7 –  Le bonbon coco

Il y a deux types de bonbon coco : le bonbon coco râpé et le bonbon coco caramel. Pour le premier, on râpe la coco avec « l’ambozo » (un ustensil de cuisine typiquement malgache), on l’a fait cuire râpé avec beaucoup de sucre, puis on l’a fait sécher. Quant au bonbon coco caramel, on mélange simplement les morceaux de coco avec du sucre fondu et on le met également à sécher.

8 –  Les « masikita »

On ne passe pas un séjour à Madagascar sans avoir gouté aux célèbre « masikita ». Ces brochettes de viande de zébu, de poulet ou de fruit de mer sur les côtes, se consomment souvent le soir, en guise de grignotage ou de plat. Pour les préparer, on coupe des petits morceaux de viandes que l’on fait mariner dans de l’huile avec des épices, du gingembre et de l’ail pendant minimum trois heures. Ensuite, on constitue les petites brochettes pour les faire cuire sur un braséro.

9 –  Le « godrogodro »

C’est un gâteau de riz au coco que l’on cuit pendant plus d’une heure au bain marie. Pour sa préparation on utilise de la farine de riz, de l’huile, du sucre, de la coco et de la vanille. Le « godrogodro » se déguste toute la journée, accompagné d’un thé ou d’un café chaud.

10 – Le « koba »

C’est un gâteau traditionnel malgache. Il est de forme cylindrique à base de cacahuètes, de sucre et de farine. On le cuit enveloppé avec des feuilles de bananiers. Sur la RN3, vous trouverez les meilleurs « koba », qui viennent de Talata-volonodry. Un petit conseil, ne mangez pas trop avant, car vous aurez du mal à finir votre part !

Note : Mofo signifie pain en malagasy.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *