Pages Menu
Rss
Categories Menu

Publié par le 20 Août, 2019 dans Partir Afrique | 0 commentaire

Quand faire du safari en Tanzanie ?

Quand faire du safari en Tanzanie ?

Comme pour la plupart des destinations les plus paradisiaques du monde, certains moins de l’année sont à privilégier pour partir en Tanzanie. Alors quand faire du safari en Tanzanie ? Tous les détails dans cet article ?

Le moment propice pour gravir le mont. Kilimandjaro

Enfilez chapeau, chaussure de trekking et lunettes de soleil en bois au mois de janvier et février, les mois les plus chauds. Si vous souhaitez gravir le Kilimandjaro, vous devez prendre en compte quelques éléments. De mars à mai, il y a la pluie, ce qui n’est pas favorable pour le trekking. Par contre, il y a beaucoup moins de monde sur la montagne. De juin à août, les températures sont plus froides et les précipitations sont moins abondantes. En septembre et octobre, le temps est relativement sec et les températures agréables. De novembre à décembre, les pluies reviennent mais les températures sont encore assez douces. Il fait froid la nuit sur la montagne et naturellement, plus il est proche du sommet, plus il fait froid.

Meilleur moment pour visiter les plages de la Tanzanie

Le meilleur moment pour visiter les plages de la Tanzanie est semblable au reste du pays. Les mois chauds et secs de juin à septembre sont généralement recommandés pour visiter la côte continentale tanzanienne ou les îles de Pemba, Mafia ou la belle Zanzibar. Cependant, vous pouvez toujours passer de fantastiques vacances à la plage en dehors de ces mois afin d’éviter les prix en haute saison. Les mois secs de janvier et février sont également des mois agréables à visiter, mais sachez que les températures sont considérablement plus élevées. Découvrez comment visiter Zanzibar avec notre guide de voyage pratique.

Assister à la grande migration

Les plaines sans fin de l’Afrique de l’Est sont le théâtre du plus grand spectacle animalier du monde : le martèlement de plus de 6 millions de sabots pendant la Grande Migration. Des plaines du Serengeti en Tanzanie au Masaï Mara du Kenya, plus d’un million de gnous, 300 000 gazelles de Thomson et quelque 200 000 zèbres, suivis sans relâche par les grands prédateurs africains, migrent dans le sens des aiguilles d’une montre chaque année sur une distance de 1 800 km à la recherche d’une herbe mûrie par la pluie.

Le moment précis de cet événement incroyable est difficile à prédire, car le chemin de la migration des gnous dépend de la pluie. Les animaux suivent le chemin de la pluie afin de se nourrir de la nouvelle herbe tout en étant proches d’un bon approvisionnement en eau. Si vous souhaitez planifier votre voyage en Tanzanie ou au Kenya pour assister à cet événement incroyable, voici notre guide sur la migration.

De décembre à février, les gnous se rassemblent dans la région du Serengeti. Dans le Serengeti, environ 400 000 veaux des gnous naissent chaque année au début d’une période de six semaines, généralement entre la fin janvier et la mi-mars. De mars à mai / juin, la migration des gnous se déplace vers le nord après la pluie dans la région du lac Victoria. De juillet à août, la migration des gnous se dirige vers l’est vers le Masaï Mara, au Kenya, pour revenir au sud à travers la frontière tanzanienne vers novembre.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *