Pages Menu
Rss

Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page

Categories Menu

Publié par le 29 Juin, 2018 dans Partir Voyager | 0 commentaire

LES MEILLEURS ENDROITS A VISITER DANS L’OUEST DE LA CHINE

LES MEILLEURS ENDROITS A VISITER DANS L’OUEST DE LA CHINE

Voyager dans l’ouest de la Chine, c’est la certitude d’y rencontrer certains des paysages les plus spectaculaires du pays.

Des paysages épiques et sauvages, comprenant à la fois des prairies verdoyantes, des déserts impitoyables et des plateaux de l’Himalaya, feront le plaisir du voyageur curieux et vagabond.

 

Lors de votre prochaine découverte de la Chine, voici les 4 meilleurs endroits à visiter dans l’ouest de la Chine.

 

  1. Visiter la ville de Kashgar

 Aux portes du désert du Taklamaklan et au pied des hautes montagnes du Tian Shan, la ville-oasis de Kashgar se trouve au sud de la région autonome de Xianjiang.

Kashgar partage ses frontières avec 4 pays différents : l’Afghanistan, le Kirghizistan, le Pakistan et le Tadjikistan.

Lors de votre passage à Kashgar, vous pourrez visiter le mausolée d’Abakh Khoja et la mosquée Id Kah, qui sont deux des sanctuaires islamiques les plus joliment décorés de toute la Chine.

À quelques kilomètres seulement de la ville, vous trouverez le lac Karakul, qui offre des reflets à couper le souffle du ciel et des montagnes.

 

  1. Découvrir la province du Qinghai

 

La province de Qinghai est bordée par le Xinjiang au nord, le Sichuan au sud, le Gansu à l’est et la région autonome tibétaine à l’ouest. Il s’agit de la plus grande province du pays. Mais peut-être n’en avez vous jamais entendu parler pour le moment ? Pourtant c’est une belle province à découvrir.

Qinghai recèle de nombreuses richesses naturelles, culturelles et spirituelles, notamment : Le plus grand lac de Chine, la source des trois plus grands fleuves en Chine, les sites ou naquirent l’actuel Dalaï-lama et le fondateur de l’actuelle secte dominante du bouddhisme tibétain et de nombreux monastères très actifs.

Faisant partie autrefois, de l’ancien royaume tibétain, la province du Qinghai offre aussi de nombreuses merveilles du « Toit du monde ».

Au monastère de Kumbum à Xining, les pèlerins se prosternent vigoureusement en vue des temples aux carreaux d’or, abritant des trésors comme des sculptures de beurre de yak et des Bouddha miniatures qui se comptent par milliers.

 

Tongren est l’endroit idéal pour les amateurs d’art tibétain, où l’on peut voir notamment des moines travailler sur de brillantes thangka (peintures tibétaines) au scintillement des bougies au beurre de yak.

La communauté musulmane unique de Xunhua et l’ancienne maison du Dalaï Lama à Dangcai méritent également d’être explorées.

 

 

  1. Se balader à Dunhuang, la belle oasis du désert

 

Peu d’endroits peuvent rivaliser avec les vibrations de la Route de la Soie de Dunhuang, une oasis prospère au cœur du désert de Gobi.

 

Un véritable trésord’art bouddhiste attend les amateurs d’Histoire dans les grottes de Mogao. Creusées dans les falaises des dunes, elles abritent des sanctuaires, des sculptures, des statues et des peintures murales réalisées pour la plupart au IVème siècle. Elles constituent un véritable voyage dans l’Histoire de l’Asie.

Pendant votre séjour en Chine, ne manquez pas de vous balader à dos de chameaux sur les dunes imposantes du désert de Gobi, avant de profiter du coucher de soleil sur Crescent Moon Lake.

 

 

  1. Contempler la province du Gansu

 

Nichée entre la Mongolie et le Tibet, la province du Gansu était autrefois un passage obligatoire sur la fameuse Route de la Soie.

À l’époque impériale, l’arrière-pays rugueux et sauvage du Gansu était rempli de tribus nomades et de marchands ambulants priant pour un passage sûr dans le désert.

Aujourd’hui, cette province autrefois éloignée est maintenant à portée de main.

Gansu est à seulement deux heures et demie en avion de Pékin, et il y a un train à grande vitesse entre Lanzhou, la capitale de la province du Gansu, et Xi’an qui prend à peu près le même temps.

Ne manquer surtout pas le parc géologique de Danxia à Zhangye. Ce site est un véritable trésor de la nature. Mot spécifiquement chinois, ces Danxia correspondent à des rochers de la taille de montagnes avec, au sommet, une nature incroyable. Les falaises de la montagne sont facilement reconnaissables de par leur couleur rougeâtre.

Mais, ce qui est encore plus surprenant, c’est que ces pics occupent un espace immense, et ce, dans des vallées où rivières paisibles et grottes cachées sont lovées.

En 2010, une partie de ce site à été classé au Patrimoine mondial de l’Unesco.

 

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *